• 1

    En Afrique nous sommes pauvres parce que nous sommes corrompus...

  • 2

    Ensemble nous vaincrons, l'union fait la force...

  • 3

    Traverser avec nous vers un monde responsable...

  • 4

    Rendre l'avenir encore meilleur...

  • 5

    Yes we can...

  • 6

    Le map mondial de la corruption

PRESENTATION  DU SYCKAS

Le Syndicat des creuseurs du diamant du Kasai a été enregistré par l’arrêté Ministériel N° 12/CAB.Min/TPS/093/05 du 17 Août 2005, pris par son Excellence Monsieur le Ministre du travail, le SYCKAS est créé en date du 20 Novembre 2004 à BOYA, dans le territoire de MIABI, au Kasaï Oriental en RDC.

Il regroupe les artisans miniers appelés communément creuseurs du diamant.

Il a son siège principal à BOYA et comprend trois organes à savoir l’Assemblée Générale, le Conseil exécutif et le Collège des Commissaires aux comptes. Son but est de combattre la corruption discrète et rampante, qui n’est pas moins ravageuse que la grande corruption au sein des artisans miniers.

 

Ce combat est choisi par la société civile pour humaniser ce secteur minier qui est le poumon économique de la RDC en général et du Kasaï Oriental en particulier. Aucun plan, aucune stratégie de développement du Congo ne peut se comprendre sans l’artisanat minier. La négligence de ce domaine fait que le Congo manque des moyens de sa politique économique et soit victime des agressions et rébellions dont la cause première et dernière demeure, en dernière analyse, la corruption, et discrète et grande et transfrontalière.

La vision du SYCKAS c’est « Le Congo qui gagne » aussi déborde-t-elle le cadre provincial pour s’étendre aux dimensions étatiques et même provinciales et régionales, dans ce sens que cette initiative peut être dupliquée dans le Kasaï tout entier, et sur toute l’étendue de la RDC. A ces hautes instances, il est relayé par l’Observatoire de Lutte contre la corruption en Afrique Centrale, OLCAC en sigle, dont il est le projet Quick Win.

C’est ainsi que l’OLCAC a installé ce projet à Kindu dans le MANIEMA et il est dans les pourparlers avec ses antennes installées dans toutes les provinces pour l’implantation de l’initiative d’encadrement des artisans miniers. 

Au Kasaï Occidental, tous les territoires et villes ont déjà leurs antennes du SYCKAS grâce à l’OLCAC qui est implanté.

Donc, le SYCKAS est un organisme non-gouvernemental et apolitique qui vise les objectifs ci-après :

  • La protection et la défense des droits des artisans miniers
  • La valorisation du labeur de ces derniers, son humanisation et l’augmentation de ses revenus
  • La promotion du leadership local pour un contrôle de proximité en vue du développement de la gouvernance locale.

Voici une séquence audio-visuelle du travail du SYCKAS.